Choisir ses armoires de cuisine

Par Martha Uniacke Breen

Vous ne savez plus où donner de la tête quand il s’agit de choisir des armoires de cuisine? Aidez-vous de ce petit guide.

Les armoires de cuisine se déclinent dans tous les styles et tous les matériaux. Portes, quincaillerie, finition, types d’armoires de cuisine, voici des réponses à vos questions.

LES PORTES
Panneau plat. Aucune moulure. Le panneau peut être fait d’une seule pièce (de bois ou d’un autre matériau) ou de plusieurs morceaux assemblés et collés.
Autre option: le panneau de MDF couvert d’un placage ou de stratifié.

Panneau mouluré. Panneau plat ceinturé de moulures. La moulure et le panneau peuvent être rainurés ou décorés.

Panneau en relief. Construction similaire au panneau mouluré, mais la section centrale est faite de plusieurs pièces collées, coupées, puis rainurées ou façonnées pour obtenir l’effet désiré.

Panneau toupillé. Le MDF ou les autres matériaux utilisés sont creusés pour simuler un panneau mouluré ou en relief. Le matériau peut être peint ou stratifié.
LA QUINCAILLERIE DES PORTESBouton. Se fixe avec une seule vis. Peut être installé directement dans des matériaux fragiles comme le verre. Facile à placer avec précision. Décoratif. Pas très coûteux.

Poignée. Se fixe avec deux vis. Offerte en différentes longueurs. Plusieurs styles allant du traditionnel au contemporain. Avec le temps, les ongles et les huiles naturelles peuvent abîmer le fini derrière les poignées. Fabrication solide nécessaire pour éviter les bris.

Pendant. Similaire à la poignée, mais avec section articulée. Allure élégante parfaite pour les armoires au style plus élaboré. Convient lorsque l’espace de dégagement est compté, puisque le pendant se rabat.

FINITION ET MATÉRIAUX

Bois naturel

Les plus. Bel aspect. Vaste choix de grains, de couleurs et d’essences. Les finitions à base d’uréthane protègent le bois longtemps. Patines et finis variés,

allant de mat à très lustré

Les moins. Le bois clair peut foncer avec le temps, surtout sous l’action du soleil. La saleté est visible.

Coût: $$ – $$$. Varie selon les essences et la qualité de fabrication. L’aulne et le bouleau, à croissance rapide, sont les moins chers de tous les bois mous. Le pin et l’érable font aussi partie des essences abordables. Les bois durs, tels le chêne, le cerisier et les essences exotiques (teck et acajou), sont plus coûteux.

Bois teint

Les plus. Les bois clairs, une fois teints, peuvent imiter les essences plus foncées et plus coûteuses. La teinture cache les imperfections et la saleté. Contrairement à la peinture, les teintures translucides – comme les semi-opaques, qui mettent en valeur le grain du bois – permettent des aspects variés.

Les moins. La teinture réagit différemment selon l’essence de bois et ne protège pas de l’humidité ni des corps gras, sauf si elle porte la mention «protection durable». Il est préférable d’y appliquer une couche d’uréthane.

Coût: $$ – $$$. Varie grandement en fonction du type de teinture et de sa qualité.

http://www.decormag.com/Renovation/renovezdeaaz/choisir-des-armoires-de-cuisine-n251565p1.html